Présentation de l'exposition
"Le son de l'eau"


L'intimité qui nous lie à l'eau est si grande que l'image d'un miroir de nous-mêmes, avec ses univers symboliques, s'impose d'emblée à notre esprit. Chaque être, à l'intérieur de son propre corps physique, est baigné par les fluides dérivés de l'eau, pareillement se voit-il reflété à l'extérieur dans les eaux, grandes et petites, de son environnement.


Avec la raréfaction actuelle de l'eau douce de qualité, désormais à l'échelle planétaire, les liens des êtres vivants envers l'eau se sont inévitablement resserrés. Les consciences et les perceptions sont devenues plus aigues face à cet indispensable bien commun de l'humanité et des écosystèmes. Toutefois, de nombreux contemporains de notre hémisphère - à l'inverse des populations du tiers-monde où les individus vivent dans un état de stress hydrique constant –ont une perception floue quant aux liens qui les unissent à l'eau. Cette ressource alliée de toute vie, immanquablement associée à la culture, à la spiritualité, à la croissance économique et au développement des sociétés. Avec l'exposition Le Son de l'eau nous souhaitons inciter à une « re-connaissance » des liens primordiaux qui, de toute éternité, unissent les humains à l'eau. Les sculptures présentées illustrent des figurations humaines couplées à leur reflet dans l'eau. Des effets chatoyants qui renvoient chaque œuvre au jeu déterminant du «reflet-miroir ». En effet, les réfractions sculptées portent en elles une charge émotive et un contenu symbolique qui les rendent plus importantes à nos yeux que les personnages eux-mêmes dont elles sont issues. La perception la plus commune du miroir est celle qui ramène un sujet face à une vision de lui-même. Notre utilisation du « reflet-miroir » se veut cependant d'une portée plus essentielle, suggérant que chaque être incorpore en lui l'ensemble de l'expression de la Vie et que, ici dans son rapport personnel avec l'eau, participe à une résonance immanente influant sur l'existence de tous les autres êtres vivants.


La quinzaine de sculptures, en bronze et aluminium, présentées dans l'exposition Le Son de l'eau tentent ainsi de capter et de communiquer la nature profonde de cet élément comme moyen et lieu de révélation. L'eau est porteuse de vie ; l'eau est purificatrice et régénératrice. Ainsi, dans cet espace privilégié où entendre et observer Le Son de l'eau, des murmures primordiaux et des reflets lumineux offrent un éventuel message à notre conscience attentive : la suggestion d'une coexistence harmonieuse jaillissant d'un accord unique entre tous les êtres vivants, à l'image même du grand principe unificateur illustré par l'eau.

 
 

 
 

accueil   |   qui sommes-nous   |   nouvelle sculpture   |   sculptures publiques   |   le son de l'eau   |   les terres humides   |   processus de création   |   autres créations   |   expositions   |   poétique de l'oeuvre
actualités   |   presse   |   contact

Conception Web par Martin Guay